Texte uniquement | Anglais
Version graphique | Anglais

Le PACA commence la création d’un Système intégré de gestion de l’information sur les Aflatoxines en Afrique (AfricaAIMS)

L'un des principaux défis de l’atténuation des effets des Aflatoxines en Afrique est le manque d'informations adéquates et la collecte de données harmonisées sur le sujet. Pourtant, l'information est nécessaire pour inspirer les politiques et les interventions, l’ordre de priorité pour l'allocation de ressources; et promouvoir la capacité et la sensibilisation des pays à la question des Aflatoxines. Grâce à l'initiative PACA, la Commission de l'Union africaine mettra en place un Système intégré de gestion de l'information sur les Aflatoxines en Afrique (AfricaAIMS) qui sera un "guichet unique" d'information pour obtenir des informations sur les Aflatoxines dans les secteurs de la santé, du commerce et de l'agriculture. Les données sur AfricaAIMS seront «produites localement» et appartiendront aux États membres de l'UA et aux Communautés économiques régionales respectives (CER). Les informations sur AfricaAIMS profiteront aux décideurs, aux organes de réglementation, aux investisseurs potentiels, aux agences techniques (santé, commerce et agriculture), aux chercheurs, aux agriculteurs, aux organisations de la société civile (OSC), aux organisations non gouvernementales (ONG), aux partenaires du secteur privé sur toute la chaîne de valeur et à d'autres parties intéressées. En septembre et en octobre 2014, le Secrétariat du PACA a organisé des séances de formation pour les pays pilotes. Le Secrétariat a donné également des conseils sur la manière dont les autres pays peuvent apporter des données à AfricaAIMS. 

Category: